Traitement écologique du calcaire, les différents dispositifs pour le traitement de l’eau calcaire

Pour le traitement de l’eau calcaire, les ménages ont le choix parmi de nombreuses solutions, à savoir les adoucisseurs, les filtres à polyphosphates ou encore les filtres antitartres.

traitement eau

Les adoucisseurs d’eau

On distingue différents types d’adoucisseurs, à savoir les adoucisseurs au sel et les adoucisseurs électroniques écologiques.

Si les adoucisseurs au sel ont connu un intérêt croissant auprès des utilisateurs il y a encore quelques années, ils sont aujourd’hui loin de faire l’unanimité auprès du public. Et pour cause : ce système présente un risque pour la santé (présence de légionelles dans la résine) et l’environnement (rejet de saumure dans la nature). Son fonctionnement repose sur un principe très simple. L’eau traverse une résine chargée en sel. Au cours de ce passage, les ions dissous dans l’eau (calcium et magnésium) seront remplacés par des ions sodium. Ce qui confère à l’eau ce gout salé. Autre inconvénient : l’adoucisseur au sel consomme une importante quantité d’eau lors des régénérations. Pour toutes ces raisons, l’installation de ce dispositif sur le réseau d’eau froide des collectivités est interdite. Si vous avez prévu de vous équiper d’un traitement de l’eau calcaire ou que vous utilisez actuellement un adoucisseur au sel, n’attendez pas que la résine arrive à saturation pour la régénérer. Il en est de même pour le bac à sel qui doit être nettoyé le plus souvent possible.

Récemment, les adoucisseurs écologiques ont inondé le marché. Selon les fabricants, ces adoucisseurs nouvelle génération respectent l’environnement puisqu’ils n’utilisent pas de sel. Parmi les modèles les plus répandus, on retrouve l’adoucisseur à injection de CO2. Pour expliquer les choses simplement, cet adoucisseur injecte du CO2 alimentaire. Lorsque ce gaz entre en contact avec leau et le calcaire, les carbonates de calcium deviennent plus mous, plus facile à digérer. Autrement dit, le calcaire n’est pas éliminé, mais il reste en suspension et ne « s’accroche » plus. Mais il y a la gestion du réservoir à CO2, les raccordements électriques, etc ….

Les filtres par polyphosphates

Ils se présentent sous la forme d’un bol plastique où il y a à l’intérieur une cartouche avec des polyphosphates. L’adjonction de phosphate de calcium dans l’eau permet de faire baisser le taux de calcaire présent dans l’eau. En revanche, l’eau n’est plus potable. Ce système n’est pas écologique car l’apport de phosphates favorisent les algues dans les rivières et étangs. Avec ce matériel, il faut prévoir le remplacement régulier des cartouches.

Les filtres antitartre

Les filtres antitartres sont écologiques car ils ne modifient pas la qualité de l’eau. Par un phénomène physique, ils transforment le calcaire dur en calcaire mou et fluide (farine). La plupart n’ont pas de consommables, mise à part les procédés électroniques et électromagnétiques qui consomment de l’électricité.

traitement anti calcaire, traitement anti calcaire magnétique, traitement anti calcaire maison, traitement calcaire, traitement calcaire maison, traitement du calcaire, traitement eau anti calcaire, traitement eau calcaire, traitement eau calcaire maison